Le truc simple pour arrêter la procrastination.

Ca y est, votre pire cauchemar s’est produit : votre deadline est dépassée. Vous avez tout fait pour y arriver, vous avez même fait des heures sup pour atteindre votre objectif mais rien n’y a fait, c’est mort.

De plus, pas question maintenant de tout laisser tomber, vous le savez bien.

Il faut limiter la casse… Le hic, c’est que vous n’avez plus le cœur à l’ouvrage et vous vous mettez à procrastiner comme jamais.

La solution ? Elle se trouve dans une étude intitulée « How being busy overcomes procrastination and enhances productivity ».

Celle – ci est signée par quatre éminents professeurs de marketing œuvrant aux USA.

Cette étude met à jour une astuce incroyable de simplicité pour parvenir à se retrousser les manches quand le cœur n’y est plus vraiment.

Les quatre professeurs ont été intrigués par la préoccupation grandissante des américains pour leur productivité. Rien qu’entre 2011 et 2013, plus de 5000 livres parlant de productivité (presque 5 par jour) sont parus. Fin 2013, environ 3700 apps sur Appstore de Apple…

Mais alors, on peut se demander ce qui se passe dans la tête de ceux qui n’atteignent pas leurs objectifs ? Déprime, énergie ? Quoi ?

L’étude donne la réponse.

Il est donc constaté que :

–          L’avantage va aux gens occupés. Et bien oui, plus on a à faire, plus on est en mesure de boucler une tâche dont la deadline est dépassée. Moins on en a « sur le feu », moins on trouve la force de s’y mettre et finir.

–          Envahis par les pensées et émotions négatives. Ceux qui sont le moins « overbookés » encaissent des pensées et émotions négatives qui les paralysent et ils procrastinent de plus belle.

–          Pas le temps de s’apitoyer sur leur sort. Ceux qui croulent sous le travail et qui dépassent leur deadline  se disent que l’échec ne vient pas d’eux mais bien de leur surcharge de travail. Alors ils refixent une nouvelle limite qu’ils trouvent plus réaliste que la première.

C’est donc aussi bête que ça :  pour cesser de procrastiner, il suffit d ‘éviter les pensées et émotions négatives.

Comment faire ? Voici l’astuce :

Auto – motivation : faites la liste (en mindmapping aussi) de tout ce que vous avez à faire. Vous aurez ainsi la pensée, à juste titre, d’être quelqu’un de fort occupé.

Cela vous préservera des charmes tentateurs et vénéneux de la procrastination, remettra de l’ordre dans vos priorités et vous permettra de « manger l’éléphant en tranches ».

N’hésitez pas à me laisser un commentaire par rapport  aux points ci – dessus.

Vivez avec passion !

Publicités
Cet article a été publié dans Coaching. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le truc simple pour arrêter la procrastination.

  1. catherine de creeft dit :

    c’est vrais que quand on fait des listes il est jouissif de barrer, mais pas toujours évident de ne pas remettre à demain, surtout quand on en a ras le bol alors ce n’est pas un éléphant qu’on découpe en tranche mais un mammouth. Il faut être serin pour être motivé et là est le problème
    b à t catherine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s